Mémoires Européennes

du Goulag

BioGraphie

62
image description
×

Lucyna  WRÓBEL

Lucyna Wróbel naît en 1930 dans un village de Polésie en Biélorussie occidentale, alors polonaise. Son père jouit d’une grande notoriété, grâce à la prospérité de sa ferme mais aussi à ses engagements dans la vie locale. Arrêté en 1939, il disparaît à jamais. Sa mère, issue d’une famille qui a connu les déportations tsaristes, témoin de la déportation des colons de la région, se prépare à la déportation de sa famille.
Arrêtées le 14 avril 1940, Lucyna, sa mère et ses trois sœurs ne partent pas les mains vides – sa mère a même emporté les habits du père qu’elles espéraient retrouver en URSS. Ceux-ci seront revendus pour payer une planche de bois transformée en cercueil pour la sœur de Lycyna, morte de faim à 11 ans et enterrée dans la steppe kazakhe où sa famille a été contrainte de passer quatre ans. La famine était telle que Lucyna avait oublié le goût du sucre qu’elle redécouvrit seulement en 1945, en Ukraine où sa famille passa un an avant de réussir à rentrer en Pologne, à Wrocław, début 1946.
L’Office national de rapatriement les installe dans une maison qu’elles partagent avec la propriétaire allemande, avant que celle-ci ne soit renvoyée en Allemagne. En 1947, Lucyna entre dans une usine de textile et suit des cours d’alphabétisation, mis en place pour des jeunes dont la scolarité avait été interrompue par la guerre. Elle y rencontre son futur mari avec qui elle aura deux enfants.

Voir MÉDIA