Silva Linarte «Si vous saviez comme j'aime la forêt»

 

Silva Linarte naît en 1939 en Latgale, une région au sud-est de la Lettonie. Sa famille, relativement aisée dans cette région très pauvre, attachait une grande importance à l'instruction et à la culture. En juin 1941, son père, ayant refusé de dénoncer des collègues instituteurs, est arrêté et condamné aux travaux forcés au Viatlag, où il décède en 1942. Silva, sa mère et ses sœurs sont reléguées dans la région de Krasnoïarsk, en Sibérie. En 1947, Silva et ses sœurs, semi-orphelines, bénéficient d'une mesure les autorisant à rentrer en Lettonie. Après un long périple en train, elles sont placées dans un orphelinat à Riga, puis dans des familles d'accueil. Leur mère parvient ensuite à s'échapper de la colonie spéciale et les retrouve clandestinement en Lettonie. En 1950, au cours de la seconde déportation de masse, la mère et les trois filles sont renvoyées en Sibérie. Alors que les conditions de vie s'améliorent peu à peu, la mère de Silva meurt d'un cancer. Silva rentre définitivement en Lettonie en 1956, où elle parvient à poursuivre des études et devient designer et peintre. Elle réoccupe aujourd'hui la maison de son enfance, replongeant, avec ses propres filles, dans les souvenirs du passé familial miraculeusement conservés.