Mémoires Européennes

du Goulag

BioGraphie

40
image description
×

Felicja  ANNA KUCZEWSKA

Felicja Anna Kuczewska naît en 1930 près de Białystok, où son père s’était établi en tant que colon militaire. C’est à cause de ce statut que les huit personnes de sa famille sont arrêtées le 10 février 1940 et déportées à Karabacz dans l’Oural. Là, son père et son frère travaillent dans une mine, et Felicja et ses frères et sœurs trop jeunes pour travailler sont scolarisés dans une école russe.
En octobre 1941, amnistiée, la famille part au Kazakhstan où ils rejoignent l’armée du général Anders. La rupture des relations entre les gouvernements soviétique et polonais en exil les empêche de quitter l’Union soviétique. Leur convoi est arrêté à la frontière perse et ils sont déportés à Orenbourg, en Sibérie. C’est là, dans un kolkhoze où se côtoient et s’entraident de nouveaux et anciens déportés de toutes origines, que Felicja connaîtra la plus dure période de sa déportation.
En mars 1946, ils obtiennent enfin l’autorisation de rentrer en Pologne, et c’est grâce aux fourrures  prêtées par les kolkhoziens qu’ils arrivent à la station d’où part leur convoi. Prise en charge par l’Office national de rapatriement en Basse-Silésie, la famille de Felicja, ainsi que cinq autres familles d’anciens déportés, s’établit dans un village où ils doivent faire face à l’hostilité de leurs compatriotes qui ignorent tout de leur destin. Felicja termine des études de gestion et d’économie en cours du soir. Elle est installée à Wrocław, depuis 1969. Retraitée depuis peu, elle participe aux activités de la cellule de l’Union des anciens de Sibérie de son quartier et rédige ses mémoires.

Voir MÉDIA