Europejska pamięć

o Gułagu

Retour
Fermer

Jakow Shats évoque le travail en déportation