Europejska pamięć

o Gułagu

Fermer

Une vie sibérienne

Anton Kaunas est devenu chasseur et pêcheur, amateur de la nature sibérienne, d'abord sans doute pour contourner la faim dont souffrait la famille, puis par passion. Il le fut, au début, malgré les interdits.