Mémoires Européennes

du Goulag

BioGraphie

33
image description
×

Osvald  MAYER

Osvald Mayer naît le 14 février 1941. Son père Viktor Mayer, Allemand de Spiš, évangéliste, travaille alors comme forestier. Sa mère est catholique Slovaque. Osvald a une sœur et un frère. Sa sœur avait été baptisée catholique, et lui-même et son frère, évangélistes. La langue maternelle de Osvald est le slovaque mais il parle aussi l’allemand. Quelques jours après son quatrième anniversaire, à la fin du mois de février 1945, son père emmené de force par les agents du NKVD qui sont venus le chercher sur son lieu de travail dans la forêt, entre Ždiar et Tatranská Kotlina. Ils venaient de Javorina, en passant par Ždiar et se dirigeaient vers Spišská Belá. Viktor Mayer est conduit de Spišská Belá à Levoča, puis à Sanok, et de là envoyé en train vers l’URSS. Après la déportation de son père, la famille déménage dans la maison paternelle à Spišská Belá, maison qu'il occupe jusqu’à aujourd'hui. Les membres allemands de la famille du côté de son père ont été tous évacués en Allemagne. La famille de sa mère est restée en Slovaquie. Osvald est resté avec la famille de sa mère et correspond alors avec ses proches en Allemagne qui se sont déplacés en Allemagne de l’Ouest après l’ouverture de NDR. Viktor Mayer est localisé par la Croix-Rouge américaine à Nuzal lager en Ossétie du Nord, dans le Caucase. Il est ensuite déplacé dans un camp en Ukraine, jà Zaporojie. Sa famille correspond avec lui jusqu’à sa mort, le 1er Mai 1948 dans ce dernier camp. Osvald Mayer a étudié dans une école professionnelle à Žilina. Ensuite, dans les années 1960 il devient membre des «bataillons d'aide technique» (PTP) de l’armée tchécoslovaque. Après 1989, il a mené une recherche sur la déportation de son père. Il vit aujourd'hui à Spišská Belá.

Voir MÉDIA