Mémoires Européennes

du Goulag

ThémaTique

La  MARCHE DU MONDE RFI

« Les archives sonores de l'Europe du goulag » sont nées de la volonté commune de Alain Blum*, Marta Craveri*, et moi-même de permettre aux survivants Européens de la répression soviétique de témoigner. Une association dont le fondement est la conscience que ces femmes et ces hommes sont les seuls à pouvoir encore communiquer leur expérience. Il était donc urgent de recueillir leur récit de vie, avant, pendant et après les camps. Un million d’Européens ont été déportés au goulag, un passé longtemps caché par le rideau de fer, et encore méconnu. Pour que la voix des témoins, empreinte de leur dimension identitaire et émotionnelle, puisse porter leur parole jusqu’à nous, RFI, grand média international de service public, dont la qualité et l’expertise est reconnue dans le monde entier, a choisi de s’associer à ce projet ambitieux et innovant. Pour la première fois les mémoires européennes du goulag sont comparées dans un cadre scientifique unique. RFI est fière d’être le co-producteur des premières archives sonores de l’Europe du goulag.

Grace à la qualité des archives sonores du goulag, vous allez pouvoir entendre, ressentir et comprendre l’expérience particulière de ces femmes et de ces hommes qui prennent la parole.

Sachons les écouter.

 

Valérie Nivelon

Journaliste et productrice de «la marche du monde»

Valérie Nivelon a reçu le prix SCAM 2010 pour la série Goulag: les Européens parlent

*Alain Blum : Directeur du Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre- européen (CERCEC; EHESS et CNRS)

*Marta Craveri : Chercheure au Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre- européen (CERCEC; EHESS et CNRS)

Voir MÉDIA
Fermer

10/10/2008 - L'Europe du Goulag

 

Dans toute l'Europe des familles ont été déportées au goulag, avant, pendant et après la seconde guerre mondiale. C'est l'histoire méconnue de la répression soviétique à l'échelle européenne, cachée par le rideau de fer. 

Avec  Catherine Gousseff (centre Marc Bloch, Berlin), Marc Elie (Centre franco-russe de recherche en sciences humaines et sociales de Moscou) et Marta Craveri (CERCEC)

Marta Craveri coordonne le projet Les Archives sonores de l'Europe du goulag, soutenu par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) et la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

Fermer

20/3/2010 Goulag - Les enfants racontent

Par Valérie Nivelon

 

Iaroslav, Silva et Klara sont ukrainien, lettone et hongroise, déplacés avec leur famille ou encore condamnée comme Klara à l’âge de 14 ans, ils ont grandi au goulag. Une expérience à la fois douloureuse et intense, avec laquelle ils ont dû se construire.

Avec Alain Blum et Anne-Marie Losonczy, CERCEC et EPHE

Fermer

01/05/2010 Goulag - « les juifs sortent du silence »

 

Par Valérie Nivelon

Henry Welch et Rafail Rosental, sont d’origine juive, ils sont nés en Pologne et en Lettonie. Ils ont été déplacés de force par les Soviétiques encore enfants, car leurs parents faisaient partie des catégories considérées comme « ennemis potentiels ». Ils se sont trouvés à l’Est au moment de l’invasion allemande et de l’anéantissement de leurs familles et de leur communauté par les commandos nazis. Paradoxalement, ils ont été « sauvés » de la Shoah par leur déportation au goulag.

Avec Marta Craveri, CERCEC, coordinatrice du projet « Les archives sonores de l'Europe du goulag » coproduites par le CERCEC et RFI.

Fermer

07/12/2010 Goulag - Rescapés du goulag et toujours communistes

 

Par Valérie Nivelon

Avec la participation exceptionnelle de Karol Modzelewski.

«La Marche du monde» est à Varsovie, capitale de la Pologne, ancien pays frère de l’Union soviétique, pour rencontrer celles et ceux qui ont subi la répression stalinienne, avant, pendant et après la Seconde guerre mondiale.

Nous leur consacrons une édition spéciale pour vous faire entendre leurs témoignages révélés par notre grande enquête RFI/CNRS sur les Européens du Goulag.

Le premier de nos témoins est né à Varsovie en 1917, il s’appelle Kazimierz Graff et comme beaucoup de Polonais, il s'est trouvé enrôlé dans l'armée soviétique en 1940, peu avant que les Allemands envahissent l'URSS.

Le second se nomme Stanislaw Krajewski, né en 1950 à Varsovie, il vient d’une longue lignée de militants communistes polonais : son arrière grand-père et son grand-père furent arrêtés en 1937 et fusillés, ayant été officiellement condamnés « à 10 ans de détention sans droit de correspondance », comme on l’annonça au père de Stanislaw qui, n’étant pas encore majeur, échappa, lui, à l’arrestation.

Le troisième n’est autre que Karol Modzelewski, né en 1937 à Moscou, d’une mère russe et d’un père polonais, arrêté cette même année de la Grande Terreur et condamné à 8 ans de camp. Elevé par son père adoptif également rescapé des prisons staliniennes, ce n’est qu’à l’adolescence que Karol connaîtra enfin la vérité sur sa famille.

Il est l’un des fondateurs historique de Solidarnosc.

Avec Catherine Gousseff, Centre Marc Bloch (Berlin) et Agnieszka Niewiedzial, CERCEC

Fermer

07/04/2012 Silva Linarte - Déportée en URSS

Un portrait de Silva Linarte, lettonne, déportée en 1941 à l'âge de deux ans en Sibérie.

 

 

Et l’analyse de Marta Craveri, co-auteur avec Alain Blum et Valérie Nivelon du livre « Déportés en URSS, récits d’Européens au goulag », une co-édition autrement/RFI.

Fermer

02/03/2013 La mort de Staline (1)

 

Une émission de "la Marche du monde"  de Valérie Nivélon sur RFI avec les historiens Oleg Khlevniuk et Catherine Gousseff, où cet évènement mondial est analysé à travers de nombreux témoignages et archives INA de l’époque.

Fermer

02/03/2012 - Staline est mort

 

C’est dans la nuit du 5 au 6 mars 1953 que la mort de Staline est annoncée sur Radio Moscou… depuis plusieurs heures, la musique classique avait remplacé les programmes… Quand enfin, à 2 heures du matin, la nouvelle tombe, l’info fait le tour du monde et suscite un torrent de lamentations.

Staline, le petit père des peuples, Staline, le guide de tous les Soviétiques, Staline, le plus grand génie de tous les temps, comme le martèle la propagande orchestrée par Joseph Staline lui-même, ne sera plus.

Pour comprendre le désarroi de l’Union Soviétique et d’une grande partie du monde, il faut absolument se replacer dans l’époque, car il faudra attendre 1956, et le fameux rapport de Kroutchev pour que les crimes du Stalinisme soient dénoncés à Moscou.

 

Avec l' historien russe Oleg Khlevniuk, que nous avons rencontré à Moscou.

Et Catherine Gousseff, directrice du CERCEC, nous revivons cet évènement mondial à travers de nombreux témoignages et archives INA de l’époque.

 

 

Fermer

09/03/2013 Mort de Staline, mort du goulag ?

 

Une émission de "La Marche du monde" de Valérie Nivelon sur RFI avec les témoignages issus de nos archives sonores, les points de vue croisés de Arsenij Roginskij,  et Marc Elie et les invités, Alain Blum et Marta Craveri.

 

Fermer

04/04/2015 Nos années Goulag - le déportation des européens en URSS

Une émission de "La Marche du monde" de Valérie Nivelon sur RFI avec les témoignages d'Antanas Seikalis, Miia Joggias, Placid Ollofson et Zofia Daniszewska.

 

Fermer

11/04/2015 Nos années Goulag (2/4) - Survivre au camp, l'Amour des hommes, la part de Dieu

Une émission de "La Marche du monde" de Valérie Nivelon sur RFI avec les témoignages d'Antanas Seikalis, Miia Joggias, Placid Ollofson

 

Fermer

18/04/2015 Nos années Goulag (3/4) - Irina et Stella au pays des ours blancs

Une émission de "La Marche du monde" de Valérie Nivelon sur RFI avec les témoignages d'Irina Tarnavska et Stella Kovacs.

 

Fermer

19/03/2011 Teodor Shanin - Le témoignage d'un survivant

 

Par Valérie Nivelon

Grand témoin : Teodor Shanin, ancien déporté au goulag, actuellement président de l’Université des Sciences économiques et sociales de Moscou.

Un jour de juin 1941, alors que les Allemands se rapprochent de Vilnius, capitale d’une Lituanie soviétique depuis peu, un officier du NKVD accompagné de soldats arrive au domicile de la famille de Teodor Shanin. Il vient tous les arrêter, en raison de leurs origines sociales. Teodor a 11 ans, et sa petite soeur 4 ans. L’officier a un geste étonnant : il leur dit que, compte tenu des contrées difficiles où ils allaient être déportés, il fermerait les yeux s’ils laissaient la petite soeur à quelqu’un. Ce qu’ils firent, en la confiant au grand-père.

Le père est condamné aux travaux forcés et envoyé dans un camp en Sibérie. Teodor et sa mère commencent alors un long voyage de déportation dans divers villages, depuis les montagnes de l’Altaï jusqu’à Samarcande. Une fois libéré des camps, le père de Téodor les rejoint.

La guerre finie, Teodor quitte le pays en passant par Vilnius pour rechercher sa soeur. Il ne la retrouve pas…car elle a subi le sort de tous les Juifs de Vilnius. Elle a été fusillée très vite après l’arrivée des Allemands dans la ville.

Le témoignage de Teodor Shanin est l’un des parcours de vie à découvrir sur le site du musée virtuel « Archives sonores - Mémoires européennes du goulag » initié par RFI et le CNRS, http://museum.gulagmemories.eu propose de mettre à la disposition des internautes plus de 150 témoignages, des vidéos, des films de propagande, ainsi que des photographies personnelles de rescapés... « Cet entretien était très fort » se souvient la chercheuse Juliette Denis, « sobre et précis sur le déroulement de son histoire familiale, Teodor Shanin livrait son récit de vie pour la première fois, en toute confiance. Avec Alain Blum, nous étions encore plus émus que Teodor Shanin.»

Avec Marta Craveri, coordinatrice du projet « Archives sonores du goulag », chercheuse au CERCEC; Alain Blum, directeur du projet « Archives sonores du goulag », directeur du CERCEC; Juliette Denis, chercheuse au CERCEC, membre de l’équipe des 13 chercheurs européens du projet « Archives sonores du goulag »