Mémoires Européennes

du Goulag

Retour
Fermer

Un passé russe, polonais et français

Avant la Seconde guerre mondiale, la famille de Micheline Herc vit entre Moscou et Varsovie. Ses parents termineront, eux, leurs études en France, où ils se rencontrent, mais repartent en 1932 à Varsovie, où ils se marient et décident de rester. Les membres de cette famille sont commerçants ou industriels: Ainsi, Mikhaïl Model, russe, proche des mencheviks, est vice-président des industries de toutes les Russies, jusqu'en 1922 et possédait trois usines, à Kharkov et Kiev. Il émigre à Dantzig en 1922, où il continue à être industriel.

Josef et Sonia Herc (Hertz), les grands-parents côté paternels. Josef travaillait dans l'industrie de la fourrure en relation avec Londres, avec son père qui avait fait prospéré son industrie. Ils ont été tués à Treblinka.

Le père de Micheline Herc naît à Varsovie, en Pologne, sa mère à Koursk en Russie.

Gutek, un des oncles paternels de Micheline Herc, né en 1911 est avocat international à Londres, mais il rentre à Varsovie en 1940 pour aider ses parents et est tué dans le ghetto. Marian, l'aîné de ses oncles est déporté. 

Du côté maternel, David, grand-oncle de Micheline, reste vivre à Moscou, où il est le premier directeur du goum. Sima, sa grand-tante, participe à la bataille de Léningrad. En revanche, Marie Rosenberg, tante du côté maternel de Micheline, était partie en France en même tant qu'Evgenia, mère de Micheline, pour faire des études commerciales (en 1924-25). Elle reste ensuite vivre en France.