Mémoires Européennes

du Goulag

Retour
Fermer

Vie en déportation

Depuis l’indépendance de la Lituanie, Antanas Seikalis a consacré une grande partie de son temps à recueillir des documents et des photos sur la révolte de Kengir, dans le Steplag du Kazakhstan. Le premier jour de la révolte, en mai 1954, suite à la réaction démesurée des gardes qui ouvrirent le feu sur les prisonniers, son frère Pavilas trouva la mort.
Il a participé à plusieurs conférences sur la résistance des prisonniers au goulag, s’est rendu maintes fois sur les lieux de la révolte et a réussi, avec d’autres, à y faire ériger une croix en mémoire des victimes.