Mémoires Européennes

du Goulag

Retour
Fermer

Juozas Miliautskas et le progrès technique

«Mon frère, il a fait son école ici. Il était très bon élève. Il a ensuite travaillé sur la remorque du tracteur. C’est seulement lorsqu’il est rentré en Lituanie qu’il a pu conduire le tracteur.
Après, il y a eu des diesels… Après la guerre, il y avait des tracteurs NATIK, avec des cabines en fer ! Ah ces fameux tracteurs diesels, INCROYABLE…
Moi, je les ai conduits, ces tracteurs, et aussi les moissonneuses-batteuses ! J’étais chauffeur ! J’ai même fait venir des moissonneuses-batteuses depuis Irkoutsk. Ça faisait 500 km de route. Il fallait passer au-dessus du fleuve, sur les rochers ! Les moissonneuses-batteuses se renversaient souvent. Mais moi, ça s’est toujours bien passé !»