Домас Лауринскас : Освобождение. Русский друг Домаса Лауринска пишет для него заявление

 

Этот зал пока не переведен на русский язык. Извиниите!

Domas Laurinskas est libéré, le premier de la famille, en 1958, après avoir envoyé une supplique, qu'il a écrite lui-même en russe, mais sous la dictée d'un russe qu'il connaissait bien. Ce dernier l'a fait, mais n'a pas voulu l'écrire lui-même, de peur d'être identifié.

Вам понадобится Flash Player.


©