Rafails Rozentāls : D'excellents professeurs

 

«  A Krasnoiarsk, quand je suis entré en 1954, il y avait de très bons professeurs juifs qui après l'affaire des médecins avaient dû partir.

On les a chassés en 1953 quand l'affaire a commencé.

Il y avait un professeur qui avait travaillé avec Koch, celui qui a découvert le bacille de la tuberculose ».

Ten plik multimedialny wymaga zainstalowania Macromedia Flash Player.

Rafails Rozentāls à Riga, le 11 juin 2008
© CERCEC & RFI