Rimgaudas Ruzgys

 

 

Rimgaudas Ruzgys naît en 1937, dans la petite ville de Triškiai dans le nord de la Lituanie. Ses parents étaient des paysans aisés, ils possèdaient 35 hectares de terres. En mai 1948, les autorités soviétiques préparent la déportation des paysans pour accélérer la collectivisation et rompre le soutien qu’ils apportaient à la résistance armée. Ainsi, la famille Ruzgys est arrêtée et déportée en Bouriatie. 

Après un an à l’école en Sibérie, Rimgaudas, à peine à 11 ans, commence à travailler dans une exploitation forestière, à des travaux très dangereux et épuisants. C’est seulement en 1960, après trois ans et demi de service militaire, que Rimgaunas rentre à Vilnius. Sa réinsertion n’est pas facile : « Personne ne voulait m’enregistrer en Lituanie. On me disait : “Retourne là-bas, d’où tu viens”. » Grâce à une connaissance, il réussit à se domicilier en Lituanie et commence à travailler comme chauffeur de bus. 

Il reprend ses études, d’abord dans une école du soir, puis dans une école  professionnelle et enfin dans un institut d’études supérieures. Pendant douze ans, il étudie le soir et travaille la journée : « Il y avait des jours où je n’avais pas le temps de dormir. » Cependant, il réussit ses études et fait carrière en devenant responsable du service de transport dans un syndicat. Actuellement, bien qu’il soit à la retraite, Rimgaudas continue à être en activité. Il travaille depuis plus de soixante ans…