Mort de Staline 5 mars 1953

 

Le 5 mars 1953, Staline meurt à l’âge de 74 ans.
Des millions de citoyens soviétiques ainsi que les communistes du monde entier sont en deuil.
Pour les prisonniers des camps du Goulag s’ouvre enfin l’espoir de la libération. Tous se souviennent de ce jour mémorable, quand la nouvelle de la mort est annoncée à l’appel du matin.
Dans les villages éloignés de Sibérie et d’Asie centrale, où des centaines de milliers de familles sont reléguées à vie, les réactions sont partagées. Certains enfants rentrent de l’école bouleversés par l’angoisse et le désespoir de leurs maîtresses et de leurs camarades, certains pleurent, d’autres sont soulagés. A la maison, les parents sont pleins d’espérance, une nouvelle expression brille dans leurs yeux, mais ils restent très discrets, de peur des conséquences d’une manifestation de joie trop ouverte.
La mort de Staline sera suivie par différentes amnisties, par d’importantes réformes et par la fin du système concentrationnaire de masse. Cependant les libérations et les retours prirent parfois de longues années.