Juliana Zarchi : Identité et héritages

 

Dans cet extrait, Juliana raconte pourquoi toute sa vie elle s’est sentie différente et comment elle utilise le «ils» pour nommer les Lituaniens, les Russes, les Juifs. Le seul «nous» qu’elle emploie c’est quand elle parle des déportés.

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Juliana Zarchi à Kaunas, le 25 juin 2009.
© CERCEC & RFI