Henry Welch : Retour à Łódź

 

«Nous avons quitté Lvov et nous sommes rentrés à Łódź. C’était terrible. Vous imaginez, toutes ces années nous avions tellement rêvé de rentrer chez nous. Notre chez nous c’était Łódź. J’y étais né, ma mère y avait grandi, toute notre famille était de là. Oui, on rentrait chez nous ! mais nous arrivions dans une ville qui était dans le chaos le plus complet. La maison de mes grands-parents était dans le ghetto et elle avait été complètement détruite. Il n’y avait plus rien, ni la maison, ni la boulangerie !
J’ai reconnu l’endroit… car il y a avait toujours la vieille pompe à eau. Mais… la maison et la boulangerie n’y étaient plus. J’ai essayé aussi d’aller voir où je vivais, mais… il y avait une usine et je n’ai pas pu entrer.
C’était vraiment tragique.»

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Henry Welch, en 1946.
© Henry Welch