Galina Mikelioninė et Antas Mikelionis : L'absence de stigma

 

Le fils de Galina Mikelioninė n'a pas perçu à proprement parler de stigma conséquence de sa situation d'ancien déplacé spécial, malgré un nom lituanien qui n'offrait guère de doute sur ses origines, en ces territoires de Sibérie. Seule, peut-être, l'armée ne l'a pas affecté aux meilleurs régiments, en raison de son passé.

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.


©