Anatolij Smilingis : L'excitation du départ

 

Anatolij a 14 ans lorsqu’il apprend qu’il va être déporté avec sa famille quelque part en Sibérie. Les souvenirs qu’il garde de cet épisode sont plutôt amusants et c’est avec le sourire qu’il nous les livre dans ces deux extraits. L’enfant qu’il était ne perçoit pas ce départ comme celui d’une déportation tragique, bien au contraire, ce grand voyage l’excite et pique sa curiosité (extrait 1).

Alors que deux soldats font irruption chez eux pour leur annoncer qu’ils doivent se préparer, Anatolij, tout passionné qu’il était de chimie, s’empresse de remplir ses poches de préparations chimiques diverses et variées. Il se remémore en riant la réaction qui s’est produite entre la glycérine et le permanganate de potassium, mettant le feu à son pantalon, sous l’oeil effaré de l’officier venu perquisitionner!(extrait 2)

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Anatolij, sa petite soeur Rita et leurs parents. Plunge, 1940
© Anatolij Smilingis


Tous les extraits :

  1. L'excitation du départ
  2. Préparatifs