Teodor Shanin : L'antisémitisme au retour en Pologne

 

Quand vous êtes arrivé à Łódź, vous avez senti de l’antisémitisme ?

Oh oui, la Pologne était violemment antisémite, et puisque je ne ressemblais pas à un Juif, peut-être à un Polonais, peut-être à un… mais sûrement pas à un Juif. Le stéréotype, vous savez, veut qu’un Juif soit petit, un long nez et des yeux bruns, et dans notre famille nous avions les yeux bleus et nous étions grands. Et mon polonais était parfait, meilleur que celui des habitants de Łódź qui ne savent pas parler polonais. Donc, en parcourant Łódź, j'entendais les gens parler devant moi, dire des phrases comme : «Salaud d’Hitler, bâtard, regardez tout ce qu’il a fait contre nous. La seule chose de bien, c'est qu'il nous a débarassé des Juifs.» Entendre cela, derrière la tombe de ma famille, je dois dire que je les haïssais en retour comme je n’ai jamais haï. C’était d’une grande violence. Je dois dire que le changement est venu, il y a eu un changement. J’étais contre les Polonais comme ils étaient contre les Juifs.

J’exprimais, je dois dire, un antisémitisme inversé, contre les Polonais.

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Teodor Shanin à Moscou, le 8 décembre 2008
© CERCEC & RFI