Silva Linarte : Les loups

 

Rencontre avec les loups

«Je me souviens l’école était à 18 km, il fallait marcher, pas tous les jours bien sûr, mais quand même. Il fallait traverser la taïga, en hiver, avec les tempêtes de neige, le froid et les loups.

Et un jour, on n’était pas loin du village de Ulioukol. Il y avait des enfants lituaniens, lettons, on marchait. Et puis on a vu dans le lointain des petites lumières. Elles étaient loin et nous entouraient. On ne comprenait pas ce que c’était. On a vu que le cercle se resserrait de plus en plus. Et quand il était devenu tout proche on a vu que c’était des loups. Tout le monde a eu très peur. On a commencé à crier, pas pour les éloigner, mais parce qu’on était terrifiés. On criait de peur et les loups ont commencé à se retirer. Le cercle a commencé à devenir plus large. Ils ne sont pas partis tout de suite. Selon leur système : ils élargissent leur cercle, jusqu’à partir.

Qu’est-ce qu’on a eu peur !»

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Vue d’un village sibérien.
© Silva Linarte