Silva Linarte : Maladie et remèdes

 

Dans le kolkhoze sibérien où la famille de Silva est reléguée, durant l’hiver 1941, les villageois déportés tombent gravement malades suite à la consommation d’une farine avariée. Face à la médiocrité des soins, les orties apparaissent comme un remède salvateur.

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Silva Linarte, ses sœurs et sa mère en déportation.
© Silva Linarte