Diāna Kratiša : Le «i» et le «y» : subtilité de la langue russe

 

Diāna, dans un premier temps, ne parle pas un mot en russe. Elle est surtout interloquée par une spécificité de la langue russe, les deux sons «i» et «y», qu’elle ne parvient à distinguer.

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Alphabet.
Droits réservés