Naoum Kleiman : L'arrestation et le trajet

 

La famille de Naoum Kleiman est déporté le 6 juillet 1949. Il se souvient que le lieutenant qui commandait le détachement était très attentif et les a aidés. Raconte le voyage jusqu'à Gurievsk. Débarqués dans la gare de Belova, puis transportés jusqu'à Novokuznetsk, alors Stalinsk. Prennent alors un chemin de fer à voie étroite jusqu'à Gurievsk, puis on les conduit dans un petit village abandonné, Iunka, où il y avait d'anciennes mines d'or.

Souligne qu'a eu de la chance d'être dans le second convoi et non le premier, car le premier a été envoyé dans la région d'Irkoutsk, beaucoup plus dure, alors que le second, le leur, a été envoyé dans la région de Kouzbass, moins difficile à vivre.

 

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.


©