Adam Chwaliński : Guerre et amnistie

 

Après avoir appris l'invasion allemande de l'URSS les Polonais sont amnistiés et peuvent quitter leurs lieux d'exil. Ils se dirigent vers l'Asie centrale.

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Adam Chwaliński à Opole, le 23 avril 2009.
© CERCEC et RFI


Tous les extraits :

  1. L’annonce du début de la guerre
  2. L’amnistie et le voyage vers le Kirghizstan