Irena Ašmontaitė - Giedrienė : La femme de Molotov l'aide à retourner en Lituanie

 

« Mon père a écrit une lettre à ma grande mère à Šiauliai que je suis là-bas. Comment il a appris mes coordonnés, je ne sais pas. On lui a dit de s'adresser à la femme de Molotov, Zhemchuzina, pour qu'on me ramène à la maison. Elle est allée chez un avocat, celui-ci lui a écrit une demande qu'elle a envoyée. Zhemchuzina était la supérieure de tous les hospices d'enfants, elle avait un tel poste. Et elle a vraiment contacté le Département d'éducation d’Iakutsk, puis le directeur de notre hospice d'enfants. On a dit que je pouvais rentrer à la maison…»

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Irena Ašmontaitė à Vilnius le 27 octobre 2009.
© CERCEC & RFI