Ján Antal : 1968, Prague

 

En 1989 lors des bouleversements en Europe centrale, Ján était à l'hôpital et n'a pas pu se joindre à la foule.

Il se souvient aussi de l'année 1968 car il était alors à Prague. Il est arrivé au travail et ses collègues lui ont annoncé que les Russes étaient dans la ville. Il ne s’est pas exprimé. Il est parti voir un ami en moto et ils ont été arrêtés par les Russes. Il a sorti sa carte d’identité, où il est indiqué qu’il est né en URSS et il a parlé avec le soldat en russe. Ils ont alors été libérés. Ján se souvient d’autres exemples où le fait d’être né en URSS avait joué en sa faveur. 

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Ján Antal, à Svodin (Slovaquie), le 9 janvier 2012
© CERCEC & RFI