Ján Antal : L'entourage au retour

 

La mère de Ján a été plutôt bien reçue lors de son retour. Elle a rencontré des adventistes qui ont été très compréhensifs. Ils l'ont beaucoup aidée.

Ján parle du premier mari de sa mère, Kawasch, qui a demandé l'acte de décès de sa femme, cinq ans après sa disparition et qui s’est remarié.

Certains habitants la voyaient d'un mauvais œil à son retour, car elle avait un enfant et s'est remariée, mais dans l'ensemble, ils ont été plutôt indulgents.

Irena a d'abord habité chez les adventistes, puis a réussi à obtenir la moitié de la maison qu’elle occupait avant la déportation.

Sa mère était admirée par les gens pour son caractère.

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

Le certificat de décès d'Irena, reçu en 1951, alors qu'elle était vivante
© Ján Antal


Tous les extraits :

  1. L'acte de décès d'Irena, bien vivante.
  2. La vie au retour