Ján Antal : Sa mère dans le camp

 

Ján Antal ne se souvient pas des autres enfants de l’orphelinat. Il n'avait que 5 ans quand il est parti.

A son retour, sa mère lui parlait de son travail au goulag, d'abord dans une mine d'or. A la suite d'un accident elle a travaillé à la blanchisserie puis aux cuisines, où elle a rencontré son père. Elle avait alors un travail moins dur et mangeait mieux. 

Vous devez installer Flash Player pour lire ce média.

La mère de Ján Antal, Irena, après la guerre
© Ján Antal